Vous prenez des médicaments ? Attention au soleil et à l'alcool !

médicaments alcool et soleil

Les médicaments et l'alcool constituent souvent un cocktail plutôt dangereux. Et qu'en est-il de l'effet du soleil lorsque vous prenez des médicaments ? Voici déjà les réponses !

"Un verre ne fait pas de mal." ?

« Un verre ne fait pas de mal. » Est-ce bien vrai ? Les médicaments et l'alcool constituent souvent un cocktail plutôt dangereux. Si vous devez prendre des médicaments, il est préférable de ne pas boire du tout. Un petit verre fait pourtant parfois du bien, surtout en été. Ceux qui prennent des médicaments veulent aussi s'accorder des petits plaisirs. Quel est le risque si vous tentez le coup et consommez une boisson alcoolisée alors que votre corps doit digérer un médicament ? Et qu'en est-il de l'effet du soleil lorsque vous prenez des médicaments ?

L'alcool et les médicaments : un cocktail dangereux

En combinant alcool et médicament, vous mettez votre corps à rude épreuve. Il doit non seulement digérer les médicaments, mais aussi traiter l'alcool. L'association ne cause pas toujours des problèmes, mais l'action de votre médicament peut en être perturbée vu que le corps l'absorbe plus difficilement. De plus, votre médicament peut multiplier les effets de votre verre de vin, de cava ou de gin-tonic. Votre corps élimine moins bien l'alcool et vous en ressentez donc plus vite les effets.

D'autres effets secondaires ?

De plus, la consommation d'alcool augmente le risque d'effets secondaires de votre médicament. Le ralentissement de l'assimilation du médicament sous l'influence des boissons alcoolisées est ici encore la cause.

La tête au soleil...

Nous terminons par une combinaison qui semble peut-être plus inoffensive que celle des médicaments et de l'alcool : celle des médicaments et des rayons du soleil. Après avoir pris certains médicaments, vous ne pouvez tout simplement pas vous exposer au soleil. C'est notamment le cas avec certains médicaments qui rendent la peau plus sensible aux rayons UV (certains antibiotiques, par exemple), qui luttent contre la rétention d'eau (et augmentent donc trop le risque de déshydratation), ou l'insuline (les diabétiques réagissent plus à l'insuline par temps chaud et la chaleur fait monter la glycémie). Certains gels ou certaines crèmes anti-inflammatoires peuvent causer de graves brûlures si vous les appliquez sur la peau puis vous promenez au soleil.

Vous avez envie de profiter d'un verre de vin sur une belle terrasse, au soleil ou non, mais ne savez pas si c'est une bonne idée ? Demandez conseil à votre pharmacien !

Laisser un commentaire

Javascript doit être activé pour utiliser ce formulaire.