Psoriasis: comment faire la peau aux plaques?

psoriasis

Un Belge sur trente est atteint de psoriasis, une maladie chronique de la peau pourtant souvent mal connue. À quoi est-elle due? Comment la traiter et prendre soin de sa peau?

Des plaques disgracieuses

Les personnes atteintes de psoriasis ont d’épaisses plaques rouges recouvertes de pellicules blanches sur la peau, généralement au niveau des coudes, des jambes, des genoux et des bras. Ces plaques peu esthétiques peuvent provoquer des démangeaisons mais surtout elles sont souvent sources de honte et de regards interrogateurs, qui peuvent peser lourd sur la qualité de vie. 

D’où viennent ces plaques?

Contrairement à certaines idées reçues, le psoriasis n’est pas du tout contagieux et il n’est en rien lié à une mauvaise hygiène. Il s’agit en fait d’une maladie inflammatoire auto-immune: le système immunitaire s’attaque à la peau comme s’il s’agissait d’un ennemi de l’organisme, tel qu’une bactérie ou un virus. Pour se défendre, il enclenche une réaction inflammatoire qui va provoquer une prolifération excessive des cellules sur la peau. Celles-ci croissent 5 à 10 fois plus vite que les cellules normales de l’épiderme et restent collées les unes aux autres, formant d’épaisses squames (pellicules) blanches. 

Une maladie chronique

Il n’est malheureusement pas possible de guérir le psoriasis. La maladie reste latente et se manifeste par poussées, moments où les lésions de psoriasis se multiplient. Elles sont entrecoupées de phases de répit, où le psoriasis peut tout à fait disparaître de la peau. Et ce, parfois, pendant des années!

Les poussées peuvent être favorisées par des facteurs déclenchants, qui vont activer le phénomène inflammatoire: traumatisme de la peau (coupure, irritation, brûlure…), certains médicaments et infections virales ou encore le stress. 

Quel traitement?

Il existe heureusement tout un arsenal de traitements qui permettent généralement d’éliminer les trois quarts des plaques en cas de poussées. Le traitement de base consiste à appliquer tous les jours une crème à la cortisone sur les lésions, même en phase de rémission. En complément, le dermatologue prescrit des séances d’ultraviolets en cabine. Lorsque ces traitements ne fonctionnent pas, on peut aussi prescrire des médicaments immunosuppresseurs, qui visent à affaiblir le système immunitaire, responsable de la maladie. En dernier recours, on peut aujourd’hui envisager une biothérapie. Ces nouvelles molécules, prises par injection sous-cutanée, s’attaquent à des éléments de la réaction inflammatoire pour la neutraliser. 

Comment prendre soin de votre peau?

  • Appliquez tous les jours une crème hydratante, qui va aider à éliminer les squames. L’idéal est d’appliquer la crème à la cortisone le matin puis la crème hydratante quelques heures après afin de booster son effet.
  • N’utilisez que des gammes dermatologiques sans parfum, peu allergisantes.
  • Lavez-vous avec des produits surgras pour ne pas assécher votre peau.
  • Évitez les irritations, notamment lors de l’épilation. Optez par exemple pour la crème dépilatoire, la formule la plus douce. 
Tags: 

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour empêcher les soumissions de spam automatisées.
Image CAPTCHA
Ecrivez les lettres montrées sur cette image.