Pilule, stérilet… tour d’horizon des moyens de contraception

anticonceptiemiddelen

Il existe toutes sortes de moyens de contraception. La pilule est l’un des plus connus, mais à l’heure actuelle, on peut aussi opter pour d’innombrables alternatives. Voici quelques explications.

La pilule, le moyen de contraception le plus connu

La pilule libère des hormones dans le corps, ce qui empêche l’ovulation : les spermatozoïdes sont incapables de passer à travers la glaire cervicale pour atteindre l’utérus et un ovule fécondé ne peut se fixer dans la muqueuse de l’utérus. La pilule doit être prise tous les jours, de préférence au même moment. Elle est considérée comme un moyen de contraception fiable, mais sa fiabilité décroît évidemment si vous avez oublié de la prendre, ou si vous êtes malade quelques heures après la prise et que vous souffrez de diarrhée et/ou de vomissements.

L’anneau contraceptif, seulement une fois par mois

L’anneau contraceptif est un anneau élastique qui s’insère dans le vagin et y libère des hormones. À l’instar de la pilule, il libère des hormones, mais vous ne devez penser à le renouveler qu’une seule fois par mois. En outre, l’anneau contraceptif fait partie des moyens de contraception très fiables (également en cas de vomissements ou de diarrhée), et il contient une dose d’hormones inférieure à celle de la pilule.

Patch contraceptif : attention aux crèmes !

Le patch contraceptif agit de manière similaire à l’anneau contraceptif. Seule différence : un patch contraceptif libère les hormones dans le corps via la peau. Il résiste à l’eau, mais il faut faire attention quand on utilise des crèmes et des lotions. Le patch contraceptif vous protège pendant une semaine, mais il est largement conseillé de vérifier tous les jours s’il est encore bien fixé.

Le stérilet, un moyen de contraception longue durée

Un stérilet est un dispositif installé dans votre utérus par un médecin, qui y libère des hormones pendant 3 à 5 ans. Il s’agit d’un moyen de contraception très fiable (impossible de l’oublier !), mais il s’accompagne aussi de quelques désagréments. Le placement peut être douloureux et le stérilet ne vous offre aucun contrôle sur le moment de vos menstruations.

Autres moyens de contraception

Bien évidemment, la liste est loin d’être complète. N’oublions pas que le préservatif est aussi un moyen de contraception. Citons encore la piqûre contraceptive (une injection) et l’implant (inséré par un médecin dans le haut de votre bras)… Attention : hormis le préservatif, aucun des autres moyens de contraception cités dans cet article ne vous protège contre les IST ! 

Quel est le moyen de contraception qui vous convient le mieux ? Demandez conseil à votre médecin ou à votre gynécologue. 

Laisser un commentaire

Javascript doit être activé pour utiliser ce formulaire.