Digestion: 4 conseils anti-ballonnements

Digestion: 4 conseils anti-ballonnements

Causés par une accumulation de gaz dans l’estomac ou le gros intestin, les ballonnements se traduisent par un gonflement de l’abdomen. Nos pistes pour réduire ce trouble aussi inesthétique qu’inconfortable.

Limitez certains aliments

Bien sûr, tout est question de tolérance individuelle. Pour réduire les ballonnements, il est néanmoins conseillé de limiter les aliments connus pour fermenter dans l’estomac: les crucifères (choux, brocolis…), les légumineuses (lentilles, pois chiches…), l’ail, l’oignon, le poireau ou encore les repas gras. Les produits contenant du lactose (lait, produits laitiers) ou du fructose (jus de fruits, sirops, pommes…) peuvent aussi parfois être difficiles à digérer. Enfin, évitez les boissons ou les aliments qui font avaler de l’air comme les sodas ou le chewing-gum.

Prenez le temps de mastiquer

Vous avez l’habitude d’avaler votre lunch sur le pouce et dans un environnement bruyant? Tout faux… Non seulement, le stress peut augmenter les risques de troubles digestifs, mais la mastication constitue le premier pilier d’une bonne digestion. Plus les molécules à traiter par les enzymes et le suc gastrique sont petites, plus le processus de digestion sera facilité! La mastication stimule par ailleurs la sécrétion de salive qui, elle aussi, effectue un travail de prédigestion. Bref, prenez le temps de vous poser pour manger et mâcher calmement chaque bouchée.

Buvez une tisane après le repas

Certaines plantes sont réputées pour favoriser naturellement le transit et l’expulsion des gaz. Elles peuvent ainsi vous aider à réduire la sensation d’inconfort liée aux ballonnements ou aux flatulences. Le bon geste? En fin de repas, troquez votre sempiternel café pour une tisane aux vertus digestives. Par exemple la menthe, le thym, l’anis vert, la badiane, la mélisse, le fenouil ou encore la camomille. À noter: les qualités médicinales des plantes peuvent aussi être obtenues par le biais de compléments alimentaires.

Essayez le charbon végétal

Obtenu par la combustion de bois ou de coques de noix de coco, le charbon végétal actif est un matériau très poreux. Une fois dans le tube digestif – sous forme de poudre ou de comprimé – il a ainsi le pouvoir d’absorber les gaz, réduisant considérablement les ballonnements. Enfin, une cure de probiotiques sera souvent bénéfique pour favoriser l’équilibre général de votre flore intestinale. Rien n’y fait? Consultez un médecin pour écarter une éventuelle maladie (intolérance alimentaire, syndrome de l’intestin irritable…).

Laisser un commentaire

Javascript doit être activé pour utiliser ce formulaire.