Demander plus souvent conseil en pharmacie : que des avantages !

pharmacie multipharma

Beaucoup de gens considèrent leur pharmacie uniquement comme le lieu où récupérer les médicaments et les crèmes qu’on leur a prescrits. Pourtant vous auriez tout intérêt à faire plus souvent appel à votre pharmacien. Découvrez dans quels cas s’adresser à lui.

Offrir des soins de première ligne

Nos pharmaciens sont beaucoup plus accessibles qu’un médecin : pour le second, vous devez bien souvent prendre rendez-vous ou patienter longtemps en salle d’attente pendant les heures de consultation. Pour voir un pharmacien, il suffit de rentrer dans sa pharmacie. Nos pharmaciens vous dispensent donc des conseils rapidement et facilement. En cas de problème de santé et avant de consulter un médecin, nos pharmaciens vous proposeront des solutions (alternatives) à temps, ou il vous renverra chez la bonne personne. Il vous sera donc d’une aide précieuse.

Votre pharmacien, votre personne de confiance

Vous avez un doute sur un traitement en particulier ? Vous cherchez une oreille attentive ? Nos pharmaciens sont là pour ça ! En outre, nos pharmaciens proposent des services supplémentaires aux personnes âgées ou moins mobiles, comme une livraison à domicile. Ils constituent donc un maillon indispensable de la chaine entre les patients d’un côté et les médecins, les infirmiers et le reste du personnel soignant de l’autre.

Formalités administratives

Nos pharmaciens pourront également vous aider pour des formalités administratives, auxquelles vous devez par exemple vous soumettre pour votre mutuelle. Ne sous-estimez pas l’importance d’un dossier pharmaceutique partagé pour les maladies chroniques, parce que c’est la seule manière de bien doser les médicaments. Les « pharmaciens de référence » sont des précurseurs dans le domaine : ils s’engagent à suivre les patients atteints de maladies chroniques et à les conseiller dans la prise de médicaments. Pour ce faire, ils doivent signer une convention avec le patient.

Et enfin, nos pharmaciens règlent de nombreuses démarches administratives dont vous n’avez pas nécessairement conscience : vous ne payez qu’une partie des médicaments qui vous sont prescrits (ce qu’on appelle le ticket modérateur). C’est votre pharmacien qui avance le reste, avant de le récupérer grâce à l’assurance maladie et invalidité.

Laisser un commentaire

Javascript doit être activé pour utiliser ce formulaire.