Chien et chat: gare aux parasites !

parasites chien et chat

Tiques, puces, vers…, votre compagnon est à la merci de minuscules intrus ! Faites-vous le nécessaire pour le protéger ? 

Prévenir les invasions de tiques et de puces

Assez fréquentes chez le chien et le chat, ces petites bêtes les piquent pour se nourrir de leur sang. Si elles sont plus présentes au printemps et en été, il est conseillé de donner un traitement préventif toute l’année. Certains antiparasitaires agissent contre les deux parasites. Ils se donnent chaque mois ou tous les trois mois, en fonction des produits. Il en existe une large gamme: comprimés, pipettes, collier…  Si votre chat ne sort pas, un traitement antipuces suffit.  

Vermifuger

Votre compagnon peut aussi attraper des «parasites intérieurs», tels que des vers. Les larves ou œufs sont ingérés, souvent via les proies qu’il a chassées ou par contact avec les selles d’animaux infestés, puis ils se dirigent vers son intestin. On recommande de vermifuger les chiens et les chats (qui sortent) 4 fois par an. En outre, ne laissez pas votre chien manger les crottes d’autres animaux ou boire dans une flaque.

Inspecter son animal

Les tiques sucent le sang en plantant leur «rostre» (prolongement rigide de la tête) dans la peau. Elles peuvent par ce biais transmettre des pathologies parfois graves à votre animal, comme la maladie de Lyme. Le risque de transmission est plus élevé après 48 heures. C’est pourquoi il faut les retirer au plus tôt. Inspectez votre compagnon après chaque sortie. En principe, grâce au traitement antiparasitaire, la tique meurt assez vite. Mais si vous en découvrez une sur votre animal, mieux vaut toujours la retirer dès que possible. Pour ce faire, utilisez une pince à tique  en tournant délicatement afin de retirer l’entièreté du corps. Si vous n’y arrivez pas, mieux vaut demander à votre vétérinaire de s’en charger.

 

Merci au Dr Didiers Delers, vétérinaire à Ixelles. 

 

Laisser un commentaire

Javascript doit être activé pour utiliser ce formulaire.