Arthrose: les chiens aussi!

artrose chien

L’arthrose est une maladie qui peut s’attaquer de manière irréversible aux articulations de nos toutous. Comment la repérer et soulager votre fidèle compagnon?

Les signes

Votre toutou a toujours été enthousiaste: il trépignait d’impatience à la vue de sa laisse, courait comme une flèche après sa balle… Mais à présent, il est toujours fourré dans son panier et rechigne aux jeux? Ou encore sa démarche est anormale? Ne négligez pas ces changements, ils peuvent être des signes d’arthrose…

Qu’est-ce que l’arthrose?

Comme chez l’homme, l’arthrose consiste en la dégradation progressive d’une articulation. La maladie endommage peu à peu le cartilage, le tissu élastique qui recouvre les extrémités des os et fait office d’amortisseur, mais aussi toutes les structures ligamentaires qui entourent l’articulation ainsi que la couche superficielle des os. Cette situation provoque alors l’apparition d’une inflammation chronique qui entretient et accélère le processus dégénératif. 

Arthrose naturelle ou pathologique?

Il faut distinguer deux types d’arthrose:

- L’arthrose dite «naturelle» est liée à l’âge: de nombreux chiens en souffrent lorsqu’ils deviennent âgés. En cause: l’usure de certaines zones articulaires plus sollicitées que d’autres au cours de leur vie, ce qui favorise la survenue d’arthrose. Rare au niveau des pattes, elle touche surtout la colonne vertébrale. Nos vieux toutous, qui ont «mal au dos», ont moins envie de se lever et de bouger!

- L’arthrose dite «pathologique», qui touche des chiens de tout âge, est liée à une anomalie dans une articulation: une malformation (d’origine génétique ou liée à un excès d’exercices), un traumatisme mal soigné (fracture, rupture des ligaments croisés…), un trouble de croissance (dysplasie des hanches par exemple)… 

Quelles solutions?

En cas d’arthrose pathologique, la chirurgie permet souvent de régler le problème. Il est important de consulter au plus tôt, avant que l’articultation ne soit trop endommagée. S’il s’agit d’une arthrose naturelle, on ne peut malheureusement pas guérir le chien. Le traitement permettra toutefois de soulager ses douleurs et de ralentir la maladie. Votre vétérinaire prescrira des anti-inflammatoires ainsi que des compléments alimentaires qui aident à protéger les cartilages (chondroïtine et glucosamine). Certains produits phytothérapeutiques peuvent être bénéfiques pour apporter aux cellules articulaires tous les nutriments dont elles ont besoin. La perte de poids permettra également de réduire la contrainte sur les articulations. Enfin, la physiothérapie, l’hydrothérapie, l’osthéopathie… peuvent être utiles pour soulager les douleurs et améliorer la mobilité. Toutefois, il est essentiel de consulter votre vétérinaire pour qu’il pose un diagnostic avant d’y avoir recours. 

Quelle prévention?

  • Évitez les excès d’exercice pendant la croissance: ils peuvent provoquer des déformations, sources d’arthrose. Laissez votre chiot jouer librement mais limitez-vous à deux petites promenades de 15 minutes par jour.
  • Surveillez son poids.
  • Faites soigner ses blessures correctement.
  • Faites dépister d’éventuelles malformations si sa race y est sujette.
  • Consultez dès que vous constatez une anomalie dans sa démarche. 

Merci au Dr Alain Deveux, vétérinaire spécialisé en orthopédie à la Clinique Anymalis (Sombreffe)

Tags: 

Laisser un commentaire

Javascript doit être activé pour utiliser ce formulaire.