4 conseils contre le pied d’athlète

pied d'athlète

Le pied d’athlète est une infection provoquée par un champignon microscopique qui se loge entre les orteils. La peau infectée rougit, démange, pèle, voire se fissure. Zoom sur les bons réflexes pour y échapper ou s’en débarrasser au plus vite!

Gardez les pieds au sec!

Le champignon à l’origine du pied d’athlète est friand des milieux chauds et humides comme l’intérieur des chaussures en fibres synthétiques, le sol des douches collectives, les abords de piscine… Le premier réflexe pour éviter l’infection? Protéger ses pieds de la chaleur et de l’humidité. Comme vos petons passent chaque jour de nombreuses heures dans vos chaussures et vos chaussettes, évitez les matières synthétiques qui favorisent la transpiration. À la fin de la journée, pensez à les enlever pour laisser respirer vos pieds. Enfin, après la douche, prenez le temps de bien sécher vos pieds, en insistant sur les espaces entre les orteils.

Privilégiez des chaussures confortables

Il arrive que les frictions avec la chaussure soient à l’origine d’ampoules, irritations et autres petites blessures susceptibles de constituer des portes d’entrée dans l’organisme pour les champignons. Choisissez dès lors des chaussures confortables, qui respectent la morphologie de vos pieds et limitez l’utilisation des escarpins à talon et des souliers à bout étroit.

La douceur sera aussi de mise sous la douche: pour nettoyer vos pieds au quotidien, jetez votre dévolu sur un savon doux au PH neutre. Vous éviterez ainsi de fragiliser la peau de vos petons.

Evitez les zones à risque

Le pied d’athlète est très contagieux! L’infection peut se transmettre par contact direct ou par le biais de surfaces ou d’objets infectés. Pensez donc à porter des sandales quand vous marchez dans les endroits où les champignons sont susceptibles de proliférer (piscines, vestiaires, salles de sport…). Si quelqu’un de votre entourage ou vous-même êtes atteint du pied d’athlète, évitez dès lors de partager des chaussettes, des chaussures, des pantoufles, des essuies ou encore le même tapis de bain. Veillez par ailleurs à bien désinfecter vos mains (©Gel main de Multipharma) si vous touchez la zone lésée avec vos doigts.

Traitez sans tarder!

Si le pied d’athlète se développe dans un premier temps entre les orteils, il peut s’étendre à tout le pied et favoriser une infection au niveau des ongles. Le traitement doit donc être le plus précoce possible. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien! Il existe notamment des antifongiques à usage externe qui, appliqués dès les premiers symptômes, permettent de traiter l’infection. Le must? La formule «spray» , qui se répartit de manière uniforme sur les lésions. Si l’infection ne réagit pas au traitement, consultez sans tarder.

Tags: 

Laisser un commentaire

Javascript doit être activé pour utiliser ce formulaire.